Manifs lycéennes : le maire d’Aurillac débloque un fond d’urgence de 250kg de frites à la cantine

0
1468
Manifs lycéennes : le maire d'Aurillac débloque un fond d'urgence de 250kg de frites à la cantine
Le maire d'Aurillac Pierre Mathonier débloque un fond d'urgence de 250kg de frites.

Vous les avez sans doute vu déambuler dans les rues d’Aurillac ce matin : une horde de jeunes lycéens, ne reculant devant rien pour sécher leurs cours de mathématiques. Au programme: vitres brisées, poubelles renversées, rétroviseurs saccagés et autres joyeusetés. De véritables scènes de guérilla urbaine, dans une ville d’habitude si calme. 

Pour calmer le jeu, le maire d’Aurillac Pierre Mathonier a d’abord songé à instaurer un couvre-feu. Il a finalement penché pour une mesure encore plus drastique : « J’ai décidé de débloquer un fond d’urgence de 250kg de frites qui sera réparti dans les différentes cantines aurillacoises dès la semaine prochaine. J’espère que cette mesure pourra ramener calme et sérénité dans notre belle cité »

De quoi calmer la grogne des lycéens ? « C’est un bon début, mais ça ne suffit pas. On veut aussi du ketchup à volonté, sinon on va encore péter trois rétros. » témoigne Kévin, 15 ans. « Des frites à volonté, c’est bien. Mais une playstation 4 pour tous les lycéens, ce serait encore mieux ! » renchérit son ami Dylan, un joint au bout des lèvres. 

Notre interview a été malencontreusement interrompue par la maman du jeune homme : « Dylan, petit con, qu’est ce que tu as dans la bouche ?! Ce soir tu seras privé de dessert ! ». Affaire à suivre…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here