Un atelier de fausses informations parodiques démantelé à Aurillac

Les policiers ont démantelé samedi 1er avril un atelier clandestin de fausses informations parodiques dans les locaux d’un célèbre journal bi-hebdomadaire local.

1
3000
Atelier fausses informations à Aurillac
Les policiers entrent dans les locaux de l'atelier clandestin.

Ce sont plus de 1200 articles parodiques et humoristiques qui ont été saisis lors de cette opération sans précédent. « Des articles mettant en scène le pape Gerbert, d’autres moquant la venue du Prince Albert de Monaco sur la commune de Carlat… et j’en passe ! » nous livre le responsable des forces de police les mains enfoncées dans un cuir qui a l‘air solide. « Nous avons réussi à intervenir à temps ! Ils avaient prévu d’inonder les réseaux sociaux à l’occasion du 1er avril, on l’a échappé belle. »

Les représentants de la maréchaussée ont mis la main sur ces contrefaçons lors d’un contrôle effectué dans la rédaction d’un célèbre journal bi-hebdomadaire local, à la suite d’une dénonciation anonyme. « La lettre qui nous a mis sur cette piste dégageait une forte odeur du genre de celles qui vous font pleurer… »

La contrefaçon de fausses informations parodiques pollue chaque année de trop nombreux fils d’actualité. Fort heureusement, il existe encore de bienveillants délateurs qui œuvrent en secret pour la sauvegarde du bon mot et de la farce de qualité.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here