Une promotion sur le Cantal crée des émeutes à Aurillac

Une offre promotionnelle sur le Cantal a provoqué une émeute aujourd'hui au sein de la célèbre fromagerie aurillacoise Bonal. Bousculades, bagarres et cris ont ponctué la matinée.

0
12175
Une promotion sur le Cantal crée des émeutes à Aurillac
Une promotion sur le Cantal crée des émeutes à Aurillac

Non, ce n’est pas une blague. Bousculades, émeutes, bagarres et cris… pour du fromage ! À Aurillac, des scènes surréalistes se sont déroulées l’ouverture de la fromagerie Bonal. En cause, une offre « exceptionnelle » sur le Cantal.

« Tout a très vite dégénéré »

Les clients se sont présentés sur le parking de la fromagerie dès 6 heures du matin, soit deux heures avant l’ouverture des portes. Affluence exceptionnelle et bousculades ont ponctué la matinée, et tout a très vite dégénéré ! Pour pouvoir profiter de cette offre exceptionnelle, de nombreux consommateurs en sont venus aux mains.

« On a vendu en une matinée ce qu’on vend d’habitude en trois mois. Un homme grand, avec une parka rouge et une cagoule laissant dépasser sa chevelure poivre-et-sel est même reparti avec 20kg de Cantal, assommant au passage 2 ou 3 clients qui lui barraient la route », témoigne une salariée au de la fromagerie.

« C’était horrible ! »

Des clients n’ont pas hésité à en venir aux mains pour s’arracher les meules de Cantal. Voyant les échanges devenir de plus en plus violents, la fromagerie Bonal a a dû faire appel à la police pour calmer la situation.

« Ça se battait. Ils se sont acharnés comme des animaux, une femme s’est fait tirer les cheveux, une dame âgée a même pris une meule de Cantal sur la tête et s’est effondrée dans l’indifférence générale. C’était horrible ! » témoigne Jean Bonal, le patron de la fromagerie.

Le député en balade sur le parking de la fromagerie

Lors de notre reportage, nous avons croisé par hasard le député du Cantal Vincent Descoeur, « en balade » sur le parking de la fromagerie. « Je n’ai pas le temps de vous répondre, et je n’ai aucun commentaire à faire. Ce sujet ne me concerne nullement » nous a-t-il répondu tout en refermant frénétiquement le coffre de sa voiture, rempli de sacs dont nous n’avons pas pu voir le contenu. Impossible donc d’en savoir plus.

La promo est encore valable jusqu’à mardi, à vos risques et périls…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here