La presse cantalienne prise en flagrant délit de «fake news»

EXCLUSIF : Le quotidien "La Montagne" et l'hebdomadaire "La Voix du Cantal", bien connus des lecteurs cantaliens, pris en flagrant délit de fake-news et de désinformation en ce 1er avril.

0
4042
Les journaux
Les journaux "La Montagne" et "La Voix du Cantal" pris en flagrant délit de «fake news» ... un effet Trump ?

Aurillac bientôt rattaché à Arpajon-sur-Cère ? Un géant chinois pour faire monter le Stade Aurillacois ? Vous avez sans doute vu passer ces titres racoleurs sur les réseaux sociaux en ce dimanche. Leurs auteurs ? De prestigieux journaux comme La Montagne ou La Voix du Cantal. De véritables institutions locales, en qui nous avions tous une entière confiance.

À la rédaction, nous sommes tombés de haut lorsque, après une minutieuse enquête, nous avons dû nous rendre à l’évidence : Ces articles sont bel et bien ce que l’on appelle des «fake news». Les fake news sont des informations délibérément fausses ou truquées (fake veut dire en anglais « faux, truqué ») émanant en général d’un ou plusieurs média(s). Les fake news ont également été « démocratisées » par Donald Trump.

Nous avons en effet contacté les maires respectifs d’Aurillac et d’Arpajon-sur-Cère afin d’en savoir plus sur ce fameux rattachement des deux communes qui formerait « Aurillac-sur-Cère ». « C’est un tissu de mensonges, inventé de toute pièce par un média peu scrupuleux afin de faire le buzz ! » s’offusque Pierre Mathonier. « Il n’a jamais été question d’un tel rapprochement ! » s’indigne Michel Roussy.

Concernant l’article de la Montagne sur le rachat du Stade Aurillacois par un géant chinois, le Président du club Christian Millette nous a bien confirmé qu’il s’agissait d’une fake news: « Il n’a jamais été question d’un tel rachat. D’ailleurs, pourquoi un géant du e-commerce chinois s’interesserait au Stade Aurillacois ? ça n’a aucun sens ! ».

L’Oignon du Cantal est un journal pleinement engagé dans la lutte contre les «fake news» qui polluent la vie démocratique et les réseaux sociaux. Il suffit de voir le succès d’articles émanant de sites comme « Le Gorafi » ou « La Mentable », qui ne sont que des tissus de mensonges. Si La Montagne et la Voix du Cantal ont fait le choix de désinformer leurs lecteurs, alors nous les combattrons et les dénoncerons sans relâche.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here