Il prétend ne pas être fan du Stade Aurillacois et finit en garde à vue

Un Cantalien a été placé en garde à vue car il aurait osé prétendre en public ne pas être supporter du Stade Aurillacois. Le jeune provocateur encourt une peine de 3 ans de prison ferme.

0
8717
Interrogatoire du cantalien par des policiers totalement Impartiaux
Interrogatoire du cantalien par des policiers totalement Impartiaux

La scène se déroule jeudi 16 février à l’occasion de la retransmission dans un célèbre bar d’Aurillac du match opposant l’US Montalbanaise au Stade Aurillacois.

Dès le début de la première mi-temps un jeune homme d’une vingtaine d’années ne montre qu’un enthousiasme modéré alors qu’une nouvelle mêlée est concédée aux hommes de Peuchlestrade et Davidson ; un témoin nous livre ses impressions : « Nous étions tous euphoriques… sauf ce jeune ! »
Le climax de cette situation des plus incongrue a été atteint à la 55è minute au moment de l’essai de Luata… « Il n’a pas réagi !! Pas même un rictus de satisfaction ! » déclare un autre client présent au moment des faits.
Le patron de l’établissement, interloqué par tant de désinvolture et soucieux de conserver le calme relatif ainsi que la bonne ambiance régnant dans son bar, décide alors d’interroger le jeune provocateur : « J’ai voulu savoir ce qui lui passait par la tête… Et là, sa réponse a claqué comme un coup de tonnerre, il m’a simplement répondu qu’il n’était pas fan du Stade et que le rugby ne l’intéressait pas plus que ça. J’ai reçu ses propos comme un coup de poing dans l’estomac. Il y a des moments comme ça où on a envie de tout raccrocher… »

Fort heureusement la police, prévenue par un délateur anonyme des plus courageux, est intervenue rapidement et a interpellé le forcené pour le placer en garde à vue. Il encourt une peine de 3 ans de prison ferme pour « trouble à l’ordre public et attitude inappropriée pour un match du Stade. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here